Actualités

06/02/13 Après un appel d'offre lancé fin 2010, l'équipementier automobile a retenu le logiciel Webrisk d'Effisoft pour la gestion de ses risques et de ses assurances.

Michel JOSSET FAURECIAPour Michel JOSSET, Responsable Assurances/Prévention/Immobilier chez FAURECIA, l'objectif consistait à faciliter et fiabiliser ses processus tout en améliorant la qualité de son reporting.

Plus de 300 personnes ont accès au logiciel Webrisk chez FAURECIA et ses partenaires. Parmi les utilisateurs, on trouve bien sûr le Risk Management, mais aussi les correspondants assurance internes, la Direction Industrielle, les coordinateurs HSE, les courtiers, les assureurs etc.

« Piloter les programmes d'assurance d'un grand groupe consiste à bien des égards à gérer des flux d'information  complexes avec une équipe de risk management réduite  et de nombreux partenaires externes », explique Michel JOSSET.

« La solution Webrisk a le mérite de centraliser les informations utilisées par tous les intervenants. Elle permet de réintégrer l'information stratégique en la dissociant des tâches puisque les FAURECIAintervenants disposent de droits spécifiques pour intervenir directement sur le logiciel. Ainsi, plus d'une trentaine de bases de données ou applications auparavant dispersées ont été fusionnées au sein de Webrisk. Les gains organisationnels et économiques en terme de fiabilité et visibilité de l'information, de suppression de tâches administratives, d'indépendance vis à vis des prestataires d'assurance et d'efficacité des appels d'offres sont énormes. »

Le projet Webrisk est en production depuis plus d'un an. Voici les principales fonctionnalités utilisées quotidiennement par FAURECIA et ses partenaires :

> Entités légales : « Webrisk permet de donner la situation en matière d'assurance des 225 entités légales du groupe. »

> Sites et projets : « Les 320 sites et les 50 projets industriels en cours sont renseignés dans Webrisk à l'aide de nombreux champs descriptifs (superficie, statut immobilier, classement RHP, valeurs assurées, coordonnées GPS, exposition au risque naturel..). Le logiciel utilise de plus l'interface cartographique Google Maps. »

> Prévention : « L'assureur planifie les visites de risques et charge lui même les rapports et éléments de synthèse dans Webrisk. »

> Collecte des valeurs : « 72 utilisateurs internes réalisent en ligne la mise à jour annuelle des valeurs. »

> Calcul des primes Dommages et ventilation des primes RC : « l'utilisation de Webrisk a permis l'automatisation des calculs de primes complexes, auparavant sources d'erreurs multiples.»

> Gestion des polices : « Les utilisateurs disposent aujourd'hui d'une information complète (primes, garanties, entités couvertes, franchises, commissions, historique) sur plus de 125 polices master ou locales (PROPERTY, FINANCIAL, LIABILITY, TRANSPORT et AUTO). »

> Gestion des contacts : « La base de données compte plus de 1500 contacts internes ou externes (directeurs de sites, ingénieurs prévention, experts sinistres, avocats, ...), ce qui facilite l'envoi de mailings en masse. »

Suite au succès rencontré par ces premiers livrables, l'ouverture de nouvelles fonctionnalités est en cours :

> gestion des sinistres

> suivi des plans d'action de recommandations

> gestion des programmes Chantiers et Transports

« La grande adaptabilité de Webrisk et la volonté continue d'Effisoft d'enrichir sa plateforme nous permettent d'envisager avec sérénité l'extension du projet à des sujets hors assurance et en particulier la gestion des processus immobiliers. »

Tags: risque2013

4.09.2017

Vodafone choisit Effisoft pour la gestion de ses programmes d’assurance.

En 2015, Webrisk a été déployé dans le but de rationaliser et d’améliorer le processus de

LIRE LA SUITE

7.06.2017

Webrisk – Encore merci ! Le cas Petrofac

Retour d'expérience de Robert McNill, Head of Insurable Risk chez Petrofac, qui utilise le

LIRE LA SUITE